Vie à Buenos Aires

Vous est-il déjà arrivé de recevoir un mail qui vous prévient qu’il se passe une chose horrible dans le monde et que si vous ne le faîtes pas passer à au moins 54,7 de vos contacts dans les 3 minutes qui suivent, c’est que vous manquez de cœur et que vous allez vivre les pires années de votre vie ? Oui, il s’agit là d’un scénario classique. Qui porte le nom de hoax, et qu’il suffit de démasquer sur une simple recherche via le site HoaxBuster.com, spécialisé dans l’information au sujet de ce genre de canulars.

Mais aujourd’hui ce fut différent. Car ce mail racontait une histoire vécue par une personne que j’ai fréquentée durant mon séjour en Argentine, et puis parce que cette fois-ci, une URL pointant vers un blog était indiquée dans le mail.

Lire la suite »

Étiquettes : , , ,

Comments 2 commentaires »

Du temps où nous habitions encore à Buenos Aires, nous avions coutume de nous rendre à notre parrilla préférée la plus proche, La Oriental, située à une cuadra et demie de notre immeuble.

Je me rappelle que le tout premier jour Kiwi croyait qu’on y mangeait asiatique, à cause du nom. :mrgreen: C’était oublier que nous nous trouvions de l’autre côté de l’Atlantique, et qu’ici, La Oriental désigne la République Orientale d’Uruguay. Bon, je me moque de Kiwi, mais je n’en avais aucune idée non plus. 😎

Lire la suite »

Étiquettes : , , ,

Comments Commentaires fermés sur La Oriental, notre parrilla bien argentine

Pas trop le temps de poster ces temps-ci entre le mémoire de thèse, le rapport de stage, les candidatures vers la France, les démarches du départ, les valises et les adieux.

Car ce soir est notre dernier soir à Buenos Aires, la fin d’un semestre de découvertes et d’apprentissage au sein d’une entreprise argentine. Je reviendrai sur cette expérience quand j’aurai un peu plus de temps libre. En attendant, la despedida avec mon équipe de travail c’est ce soir et ça se passera au « champagne » (en français dans le texte).

Despedida Azerty

Étiquettes : ,

Comments Commentaires fermés sur Despedida

N’ayant pas été usager coutumier des transports en commun avant mon arrivée à Buenos Aires (mis à part les 2 lignes de métro de Marseille, c’est dire !), j’ai été confronté à un nouvel environnement 5 mois durant, auquel je me suis ma foi fort bien adapté. J’ai nommé les colectivos.

Mais voilà : ces cinq mois de pratique n’ont pas suffit à fournir une réponse au phénomène que j’y observe tous les jours, et qui à chaque fois me laisse pantois.

Lire la suite »

Étiquettes : , , ,

Comments Un commentaire »

Patrick nous a fait l’éloge d’un asado à la française sans yaourt nature, j’ai découvert quant à moi l’asado dans sa version colombienne. Un asado aux saveurs plus variées, accompagné de guacamole, de papas saladas, et de maïs grillé.

Lire la suite »

Étiquettes : ,

Comments 9 commentaires »

Moi aussi, comme la plupart des mastériens MIQE, je passe un week-end concentré sur ma thèse… Mais sur les toits de Buenos Aires, c’est quand même plus sympa ! 😎

Étiquettes : , , , , ,

Comments Un commentaire »

Ca a commencé hier et ça dure jusqu’au 2 décembre, comme toujours à la Rural. Et non, pas de photos d’infirmières cette fois ! Enfin, on verra ce week-end 🙄

Lire la suite »

Étiquettes : , , , ,

Comments Commentaires fermés sur Argentina Electronic Show 2007

La UCA est à la pointe du Web 2.0, je vous l’avais déjà dit. Par ailleurs, notre éminent historien colombien nous parlait de la propagande il y a peu sur Facebook.

C’est pour moi l’occasion de rebondir sur le sujet pour montrer que Facebook ça peut aussi être utile et pas forcément dans les domaines de la propagande ou du glandage.

La Universidad Católica Argentina s’est en effet créé un profil sur Facebook, que vous pourrez trouver en tapant « Uca International » dans le champ recherche, visant à fédérer la communauté de ses élèves étrangers. Et les personnes à l’initiative de cette action ont bien saisi l’avantage majeur que peut leur procurer Facebook : une communication à l’impact décuplé.

Imaginez un événement saisi dans la section « Events » de Facebook, à la place d’un mail traditionnel, très limités en terme d’interaction. Mise en page, images à l’appui, Google Map pour ceux qui ne savent pas se servir d’une Guia « T », et évidemment, la réactions des élèves, la liste des participants et des non participants, etc. Plus besoin de s’appeler pour savoir si l’un y va ou pas, tout est enregistré dans Facebook ! Et bien entendu, cela ne coûte absolument pas un peso à la UCA !

Bon, à mon sens, un groupe multi-administrateur plutôt qu’un profil aurait été plus adéquat, mais l’initiative a le mérite d’être plus que réussie, n’en déplaise aux détracteurs du système. Oui, ceux-là même qui se plaignent des pubs trop ciblées alors qu’ils regardent les matches de foot sur TF1 sans se plaindre des pubs Heineken à la mi-temps… Et ça marche aussi avec la Star Ac’ et les pubs pour le dernier CD de Grégory Lemarchal. C’est simplement une question d’habitude : pendant la mi-temps on va se chercher des chips ou on va aux toilettes. Eh bien, sur Facebook c’est pareil : on évite de fournir les données qui nous semblent trop personnelles, et on ne regarde pas les bandeaux de pubs.

Sur ce, je file à l’evento de fin de semestre qu’organise la UCA pour les étudiants étrangers référencé sur Facebook… Il va y avoir du monde que je connais, et l’heure est aux « au revoir » pour la majorité d’entre nous désormais !

Facebook

Étiquettes : , , , ,

Comments 2 commentaires »

Voilà qu’en arrivant au boulot ce matin (11h, oui on commence tôt en Argentine) je tombe au détour de la rue sur un spectacle à la fois curieux et familier… Curieux, car ce n’est ni l’endroit, ni le moment. Curieux, car des caméras sont là, car les costumes jurent avec le quotidien. Familier, parce que le tango et Buenos Aires c’est avant tout la plus grande histoire d’amour du monde.

Un tournage pour une pub très certainement, pour le plus grand plaisir des portiers des immeubles faisant face à la place, tous dehors à admirer le spectacle.

Je ne sais quelle est la force mystique qui m’a poussé à prendre mon appareil photo ce matin, mais on doit appeler ça un « sixième sens ».

Tango matinal

Étiquettes : , , ,

Comments Commentaires fermés sur Tango matinal

Hier soir se tenait le Yeah! Festival à Buenos Aires, à l’occasion duquel se réunissaient Starsailor, Travis et The Killers, trois révélations des années 2000.

Débutant assez extraordinairement à 20h ponctuelles, ce qui n’est pas forcément coutume en Argentine, la majorité des spectateurs (dont nous) auront raté la prestation de Starsailor, patientant dans la file longue de 3 cuadras (environ 300 mètres), avant que les organisateurs ne se décident à adopter un nouveau mode de fonctionnement pour nous laisser entrer plus rapidement.

Lire la suite »

Étiquettes : , ,

Comments Commentaires fermés sur Le stade Velez Sarsfield en folie