Formalités

Afin de justifier la bourse PRAME qui lui est attribuée à l’occasion de son séjour à l’étranger, tout stagiaire devra à la fin de son voyage remplir un dossier de stage (télécharger la version 2007-2008), à envoyer dans un délai maximum d’un mois suite à la fin du stage. C’est aujourd’hui la date butoir en ce qui me concerne, et je trouvais intéressant de revenir sur le contenu de ce rapport.

Lire la suite »

Étiquettes : , ,

Comments 3 commentaires »

PasseportLe visa délivré par le département de l’immigration argentine étant de 90 jours, voilà donc 3 jours que je suis officiellement en situation illégale sur le sol argentin… Ma dernière sortie du territoire remonte en effet à plus de 3 mois, et je me demandais si ça vaut vraiment la peine de partir une nouvelle fois à Colonia del Sacramento, malgré tout le charme que je trouve à cette bourgade, pour renouveler mon visa de touriste alors que mon départ est prévu dans une vingtaine de jours… Au risque de finir mon séjour dans les geôles argentines ?

Heureusement, le Petit Hergé se montre rassurant : à la question « me faut-il un visa pour rester plus de 90 jours en Argentine ? », il donne la réponse suivante :

OUI, (officiellement) il faut soit un visa de travail, soit un visa d’étudiant. En fait dans la pratique la réponse est NON parce que :

  • Au bout des 90 jours, vous allez au service émigration du port de Bs As et vous demandez à vous faire tamponner votre passeport pour une prolongation (una « proroga ») de 90 nouveaux jours pour la modique somme de 100$Ar/25€. Bien entendu, […] allez-y le matin.
  • Vous aurez envie de faire du tourisme « à l’étranger », ne serait-ce que 24h ou un week-end, histoire de revenir en Argentine avec une autorisation de 90 jours toute neuve sur votre passeport. […] Le bon plan à partir de Bs As et de prendre le bateau Buquebus et de passer 24h à Colonia en Uruguay [prix du trajet à 159$Ar/36€].
  • Vous êtes trop fainéant pour aller en vacances tous les trois mois, alors vous décider de ne rien à faire, ou plutôt de vous en foutre complètement, donc une fois que les 3 premiers mois sont passés, vous devenez « illégal », et ce statut de toute façon ne changera jamais rien pour vous. La police ne contrôle que ceux qui conduisent des voitures. Vous n’avez pas de voiture ? vous ne serez jamais contrôlé de votre vie par la police (sauf si vous avez une sale gueule et que vous trainez du coté des villas miserias [ça n’est pas mon cas]), vous avez une voiture et vous vous faites contrôler par la police (et de plus pas de chance, le policier comprend que vous avez dépassé vos 90 jours), jouez les étonnés et vous devrez simplement vous acquitter d’une « colaboracion » (aussi dénommée « atención » [ou pot-de-vin ?]) de 10 à 20$Ar. Le jour où vous quitterez le pays (car un jour vous sortirez bien du pays), vous devrez passer par le bureau émigration de l’aéroport d’Ezeiza et vous acquitter d’une amende (cette fois c’est une vraie avec reçu du Banco de la Nacion) de 50$Ar/13€.

Conclusion : le visa ne sert à rien !

Et ma conclusion personnelle : il revient moins cher d’être dans l’illégalité que dans la légalité. Alors, vamos, jouons-là à l’argentine !

Étiquettes : , ,

Comments 11 commentaires »

C’est décidément pas de chance. Nous venons d’emménager dans notre nouvel appartement, mais la connexion PPPoE dont il bénéficie ne fonctionnant pas avec nos PC respectifs, nous voilà contraints de naviguer sur le net depuis le Wi-Fi du centre commercial le plus proche…

Lire la suite »

Étiquettes : ,

Comments Un commentaire »

Réveil programmé pour 4h00, arrivée à l’aéroport prévue pour 5h15. Je pense qu’il s’agit là du dernier article posté depuis une adresse IP française pour les 6 prochains mois à venir.

Lire la suite »

Étiquettes : , ,

Comments 4 commentaires »

Rue Florac

Et voilà, nous nous apprêtons à passer notre dernière nuit dans notre petit 16m²… Les cartons sont prêts, les valises traînent là où elles peuvent, et il ne reste plus qu’à plier bagages, avant de faire l’état des lieux demain soir à 18h.

Lire la suite »

Étiquettes : ,

Comments Commentaires fermés sur Adios Marseille…

Permis internationalLe permis de conduire international a été créé par des Conventions Internationales, dont celle de Genève de 1949 et celle de Vienne de 1968.

Ce document n’est que la traduction en plusieurs langues du permis de conduire national, dont obligatoirement l’anglais, l’espagnol et le russe. N’ayant pas de valeur en soi, il doit être joint au permis de conduire national afin que les autorités étrangères puissent procéder aux vérifications nécessaires en cas de problème.

Lire la suite »

Étiquettes : , ,

Comments 2 commentaires »

En fonction des critères d’éligibilité retenus et de la destination choisie, une bourse en adéquation avec le profil du candidat à l’expatriation peut être demandée auprès des organismes spécialisés.

Lire la suite »

Étiquettes : , , , ,

Comments 2 commentaires »

C’est officiel, j’ai désormais mon stage à Buenos Aires, la convention de stage étant normalement en cours d’établissement.

Lire la suite »

Étiquettes : , , , , , ,

Comments 9 commentaires »