Il y a encore dix ans, à l’époque préhistorique de la téléphonie, un (simple) combiné suffisait pour franchir le mur du son. Maintenant, l’abonné a l’embarras du choix ! Cuivre, Wi-Fi, VoIP ou encore GSM, voilà autant de nouvelles façons de téléphoner, du moins en France.

Car à Buenos Aires, les couvertures réseau laissent vraiment beaucoup à désirer, et rares sont les endroits où votre inséparable mobile vous affichera toutes les petites barres, quel que soit votre opérateur, Movistar, Personal ou que sais-je. Je ne vous parle même pas des textos, qui ne peuvent pas être reçus si votre indicatif du numéro de portable (communiqué par votre opérateur, bien entendu) est un 15 à la place d’un 11. Ou l’inverse. Bref, la téléphonie mobile ici, c’est le chaos complet.

Pour palier à ces désagréments, les Porteños ont donc recours en place et lieu du GSM/GPRS traditionnel, au « talk now », qui permet de parler à une seule personne à la manière d’un talkie-walkie : pour parler, il suffit de presser une touche et le correspondant entend le message. Pour écouter, il n’y a qu’à relâcher cette touche, ce qui enclenche le haut-parleur. Il n’y a donc plus de numéro à composer. Ni de voix à numériser d’ailleurs. Et puis tous les passagers du bus peuvent également profiter de la conversation, pour peu qu’ils comprennent le castillano.

Talkie-WalkieLes opérateurs font évidemment chou gras de cette technologie quelque peu ancestrale, en vendant des lots de téléphones réglés sur la même fréquence, tout comme s’il s’agissait de talkie-walkie, et en faisant payer un forfait pour cela, alors que les données sont transportées sans traitement, directement par ondes radio ! C’est ce qui est d’ailleurs le plus choquant pour nous autres, habitués en France à disposer de cette fonctionnalité de manière optionnelle sur nos mobiles, à la manière d’un gadget, sans aucun surplus de forfait…

A quand donc les SMS par « talk now » ? 🙄

Étiquettes : , , , ,
3 réponses à “Le « Talk Now » plus qu’un gadget à Buenos Aires”
  1. […] que le “talk now” est une véritable révolution à Buenos Aires, la téléphonie mobile subit une autre révolution dans les pays mieux dotés en terme […]

  2. monie dit :

    Là, c’est un grand mystère qui s’éclaircit! 😯

  3. […] des SFR et consorts?): il s’agit du “Talk now” (cf le billet de Monie ou celui de Scav ). Cela permet d’appeler en utilisant un service semblable à du talkie walkie dont le cout […]

  4.